Le LIREL


Le LIREL fait partie du Centre de recherche interuniversitaire sur la littérature et la culture québécoises (CRILCQ) et est financé par le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC).


Fondé par Marcel Goulet en juin 2011, le LIREL est un groupe de professeur.e.s de cégep qui s’est donné pour mission, en partenariat avec des chercheurs universitaires, littéraires et didacticiens, du Québec et de la francophonie, de repenser, afin de le renouveler, l’enseignement de la littérature tel qu’il est prescrit de le dispenser dans les collèges du Québec. Les chercheurs et les collaborateurs du LIREL souhaitent, par leurs travaux, contribuer à la mise en place d’un apprentissage de la littérature moins formaliste et moins techniciste que celui prôné par les devis ministériels actuellement en vigueur. Inspirés par les recherches récentes en théorie littéraire et en didactique de la littérature, notamment sur la notion de sujet lecteur, ils ont choisi de faire porter leur réflexion sur les diverses représentations de la littérature et sur les différentes façons de pratiquer la lecture littéraire. Ils se sont donné pour objectif de concevoir et d’expérimenter des dispositifs didactiques qui permettent aux étudiants du collégial de faire de la littérature et de la langue une expérience plus riche et plus diversifiée que ce à quoi invitent les devis ministériels actuels. Leur démarche s’inscrit donc dans un parcours qui va de la recherche fondamentale vers la pratique.

Les chercheurs et collaborateurs du LIREL sont préoccupés par les enjeux et les défis auxquels est confronté aujourd’hui l’enseignement de la littérature dans les cégeps :

    • Comment, dans une société dominée par une idéologie utilitariste, justifier l’enseignement et l’apprentissage de la littérature, en montrer la légitimité et même la nécessité? Comment susciter chez les élèves le désir de la littérature et leur donner le goût de lire des œuvres littéraires?
    • Comment, dans le cadre de la révolution technologique que nous connaissons, des changements qu’elle entraîne dans nos façons de nous informer et de communiquer, et des mutations qu’elle engendre chez l’être humain, proposer à nos élèves une expérience de la littérature et de la langue qui soit pour eux riche et féconde?  
    • Comment, dans le cadre d’une approche pédagogique formaliste – où l’on accorde une attention pointilleuse à l’analyse formelle des textes – et techniciste – où l’on oblige les étudiants à rédiger des analyses littéraires et des dissertations dans un style très formaté –, les amener à analyser, à expliquer et à apprécier les textes littéraires, tout en trouvant dans ces activités sens et plaisir?
    • Comment, dans une culture mondialisée, repenser l’héritage littéraire français et le situer en regard de l’héritage québécois et des influences multiples qui façonnent aujourd’hui la culture?
    • Bref, comment former des lecteurs et des êtres humains plus imaginatifs, plus sensibles, plus intelligents, plus critiques et plus soucieux du soin de la langue, comment éveiller et nourrir leur présence au monde, à leur société et à leur culture?

Dans une perspective de formation continue, le LIREL s’efforce aussi de diffuser et de rendre accessibles les développements récents en théorie littéraire et en didactique de la littérature, notamment par le biais de communications dans des colloques ou de conférences organisées par les collèges. Conçues comme une interface entre la recherche universitaire et la pratique enseignante, les journées d’étude annuelles, que le LIREL tient depuis 2018, allient réflexions théoriques et propositions pratiques autour d’une avenue de la recherche récente en didactique ou en littérature. Son site Internet se veut une référence pour les professeur.e.s de littérature des cégeps : il renvoie à divers travaux théoriques et pratiques pertinents pour l’enseignement, en plus de rendre disponibles des ressources conçues par ses membres et de diffuser les résultats de leurs recherches et réflexions.

Axes de recherche actuels

Axe 1 : L’expérience de la littérature et de la lecture littéraire au collégial

    • Littérature et compétence : le programme d’enseignement de la littérature au cégep 
    • La culture littéraire : l’héritage à transmettre
    • Les figures de lecteurs
    • La création littéraire comme mode d’apprentissage de la littérature et de la langue
    • L’écriture métatextuelle comme aventure intellectuelle

Axe 2 : Les pratiques et les outils de l’enseignement de la littérature et de la lecture littéraire

    • La transition secondaire – collégial 
    • Les pratiques enseignantes 
    • Le commentaire littéraire
    • Les formes subjectives de l’investissement des œuvres
    • L’évaluation
    • L’enseignement de la littérature à l’ère du numérique